Évolution du sentiment d'efficacité personnelle à gérer la classe de stagiaires en formation à l’enseignement en éducation physique et à la santé

Salem Amamou, Jean-François Desbiens, Carlo Spallanzani, François Vandercleyen

Abstract


La gestion de classe constitue un immense défi pour les stagiaires en éducation physique et à la santé (ÉPS). L'expérience de stage oriente leurs perceptions quant à leur capacité à réaliser avec succès les tâches d'enseignement attendues et contribue ainsi à développer leur sentiment d'efficacité personnelle (SEP). Cet article décrit l'influence d'un stage court en enseignement de l'ÉPS sur le SEP à gérer la classe. L'étude menée auprès de 41 stagiaires d'un programme de formation initiale en ÉPS au Québec rapporte des  résultats mitigés. En effet, on dénombre significativement plus de cas de non changement du SEP que de changements positifs et négatifs suite à un stage court. L’expertise perçue dans les activités enseignées est associée positivement et significativement au SEP à gérer la classe. Il importe de mieux comprendre comment la durée du stage ainsi que les expériences de maîtrise antérieures au stage influent sur le SEP des stagiaires.

Keywords


sentiment d’efficacité personnelle, gestion de classe, stagiaires, enseignement en éducation physique et à la santé.