Preferred Sporting Environment and Coaching Behaviours: Perspectives From Canadian High School Athletes

Martin Camiré, Pierre Trudel

Abstract


The purpose of this study was to examine the sporting environment and coaching behaviours preferred by Canadian high school athletes. Thirty athletes (23 boys, 7 girls) between the ages of 13 and 18 years (M=16.2; SD=1.45) participated in individual semi-structured interviews lasting between 19 and 39 minutes (M=28). Participants were asked to describe what type of environment they believe should be fostered in high school sport and to indicate what constitutes effective versus ineffective coaches in this context. The software NVivo was used to organise the data, which was analysed through a content analysis. Results indicated that most athletes prefer an environment that promotes participation and development and coaches who are supportive, knowledgeable about the sport they are coaching, that prioritise athlete development, and are good motivators. Conversely, athletes believed high school sport should not prioritise competition and ineffective coaches were seen as those who offer little or no support, prioritise winning, are not organised, and have limited knowledge of the sport they are coaching. Results are discussed using models of coaching and the coaching science literature.

 

Cette étude visait à cerner les préférences de jeunes athlètes canadiens du secondaire par rapport à l'environnement sportif et aux comportements des entraîneurs. Pour ce faire, des entrevues semi-dirigées d'une durée de 19 à 39 minutes (M=28) chacune ont eu lieu avec trente athlètes (23 garçons et 7 filles) de 13 à 18 ans (M=16,2; ET=1,45). Les chercheurs ont demandé aux participants de décrire leur type d'environnement sportif préféré et d'expliquer ce qui rend un entraîneur compétent ou incompétent à leurs yeux. Ils ont eu recours au logiciel NVivo pour organiser les données, qui ont été ensuite décortiquées au moyen d'une analyse de contenu. Les résultats ont révélé que la plupart des athlètes du secondaire préfèrent évoluer dans un environnement sportif qui encourage la participation et le développement, et qu'ils aiment mieux côtoyer des entraîneurs positifs qui ont une grande connaissance du sport dont ils sont responsables, qui accordent beaucoup d'importance au développement des athlètes et qui savent comment les motiver. Par contre, les athlètes étaient d'avis qu'au secondaire, les sports devraient être moins compétitifs et jugeaient incompétents les entraîneurs qui offraient rarement ou jamais de soutien, qui étaient obsédés par l'idée de gagner, qui étaient désorganisés et qui ne connaissaient pas bien le sport dont ils étaient responsables. Dans cet article, les chercheurs discutent des résultats à partir de modèles d'entraînement et de documentation sur l'art de l'entraînement.


Keywords


Pedagogical; Psychological; Social

Full Text:

PDF