Girls Getting Active: Exploring a Physical Education Program Tailored to Young Women

Leila A. Pfaeffli, Sandra L. Gibbons

Abstract


Adolescent girls are insufficiently active to achieve the health benefits associated with physical activity (PA). Physical education (PE) classes can provide part of the solution, yet most girls opt out when it is no longer mandatory. This qualitative case study used Self-Determination Theory (SDT) as a framework to explore female students’ motivation towards PA in one elective PE 10-12 course tailored to meet their interests and needs. A secondary objective determined if the pre-requisites and outcomes of their motivation were consistent with SDT constructs. Emerging themes reflected the elements of SDT. The students expressed their needs were supported through the PE course content and learning environment. Students felt motivated because they now enjoyed PE. Positive outcomes included PA participation, positive affect towards PE and PA, meaningful learning, and a sense of well-being. This study provides physical educators with insight to improve PA motivation and participation of girls in elective PE.

 

 

Les adolescentes ne sont pas assez actives pour profiter pleinement des bienfaits possibles de l’activité physique (AP) sur la santé. Même si les cours d’éducation physique (EP) offrent une solution partielle à ce problème, les filles tendent à les abandonner dès qu’ils ne sont plus obligatoires. Cette étude de cas qualitative s’inspire de la théorie de l’autodétermination pour explorer l’attitude des filles envers l’activité physique dans le cadre d’un cours facultatif d’éducation physique 10-12 conçu sur mesure pour répondre à leurs intérêts et besoins. Un objectif secondaire consiste à déterminer si les prérequis et les résultats de leur motivation sont conformes aux prémisses qui sous-tendent la théorie de l’autodétermination. Des thématiques émergentes reflètent les prémisses de la théorie de l’autodétermination. Les élèves disent que le contenu du cours d’éducation physique et le contexte d’apprentissage répondent à leurs besoins. Elles se sentent motivées parce qu’elles aiment maintenant l’éducation physique. Entre autres résultats positifs, mentionnons la participation à l’activité physique, une attitude positive envers l’éducation physique et l’activité physique, un apprentissage valable et un sentiment de bien-être. Cette étude  propose aux enseignants des façons d’améliorer la motivation des élèves à l’égard de l’activité physique  et la participation des filles aux cours d’éducation physique facultatifs.

 


Keywords


physical education, adolescent girls, self-determination theory, activity choice, autonomy support

Full Text:

PDF